Les 10 km de l’Equipe

20130623_094915

Salut,

Hier (dimanche 23 juin 2013), j’ai participé à mon premier « 10 km de l’Equipe » à Paris.

Je m’y étais déjà inscrit il y a deux ans, mais une fracture de fatigue au pied droit m’avait empêché d’y participer.

Cette année, je m’y suis inscrit au dernier moment, la semaine dernière, car j’étais en pleine non préparation pour cause de déménagement.

Avant la course, je n’avais pas couru depuis le 5 juin.

Par conséquent, même si j’étais dans le sas « 42 minutes », mon objectif devait être plus raisonnable et je visais plutôt les 45 minutes.

A l’arrivée place de la Bastille, en cherchant les consignes, je suis tombé sur l’ami Bernard Bizet, le gros joggeur, que j’avais loupé la veille.

Il me file de bons conseils sur le parcours, notamment avec la présence de plusieurs faux plats.

Une fois mes affaires mises en consigne, je me dirige vers l’aire de départ, distante d’environ 1,5km. Je fais sensation avec ma combinaison de peintre qui me protège bien de la fraîcheur matinale. Nous sommes le 23 juin mais on ne s’en rend pas compte au thermomètre.

Le départ arrive et on s’élance.

Le rythme est élevé, je n’ai pas l’habitude de courir aussi vite😉  dès le départ.

Je suis plutôt du genre à partir cool pour voir comment cela va se passer et surtout je cours beaucoup plus long d’habitude.

Mais le mot d’ordre est relâchement et plaisir et j’y compte bien m’y tenir.

Je vois que beaucoup de monde part vite, peut-être trop sûrement. On les prendra plus tard …

Pour ma part, je regarde ma montre mais surtout je respecte mes sensations afin de me prémunir contre toute baisse de régime.

Les faux plats s’enchaînent mais la course se passe plutôt bien, d’autant plus qu’il ne pleut pas.

D’un coup, une fusée me dépasse, c’est Kilian Jornet, bien bronzé qui passe en trombe.

A peine 35 minutes de course, et la fin approche déjà !

On m’avait annoncé une belle descente pour les 2 derniers kilomètres, c’est bon signe et j’en ai besoin car ce rythme « élevé » pompe sérieusement dans mes réserves.

Mais on y va et c’est l’arrivée avec une grande satisfaction : 45’10 !

Hyper heureux au vu de ma préparation inexistante et de mon régime alimentaire modifié : pas de recharge de glucides durant les précédents jours, pas de gels avant la course. J’ai juste conservé le gâteau énergétique pour le petit déjeuner. C’est un must.

Mon record étant de 44 min et quelques secondes : mission accomplie.

Le foncier accumulé ces dernières années et ma technique de course (attaque médio-plantaire) me permettent d’atteindre des résultats que je n’aurais jamais envisagé …

Après l’arrivée, j’ai croisé Salvio qui a aussi pulvérisé son record et est en avance d’un an sur ces objectifs !

Un seul regret mais je n’ai pas eu à en souffrir, les consignes sont à l’air libre : dommage avec la pluie qui est tombée, certains sacs ont dû être bien trempés.

A bientôt sur les routes et les chemins.

Une réflexion sur “Les 10 km de l’Equipe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s