[entraînement] Un mois de séances : régularité

un-mois-dentrainement-201512

La version en kilomètres sans la natation.

un-mois-dentrainement-cap-201512

Afin d’être bien au quotidien, je dois bouger mon corps car nous sommes faits pour cela.

Depuis des années, mon sport de prédilection est la course et/ou le triathlon.

Depuis mi-juin 2015, je suis monté jusqu’à 5 ou 6 séances de course à pied par semaine en suivant les conseils de mon ami Grégory (qui vient de pulvériser son record sur la Saintélyon) : un grand bonhomme.

Je dois dire que j’ai franchi un palier et je me sens bien, vraiment bien quand je cours : meilleure technique, meilleure endurance, …

Depuis août, j’ai ajouté une séance quasi quotidienne de méditation.

Aujourd’hui j’ai rajouté une séance de natation et j’ai battu mon record de distance en une séance : 2625 m alors que je n’avais pas nagé depuis mi-août. L’avantage de l’entraînement croisé ?

En tous cas, je vais continuer dans cette voie en 2016, en m’améliorant de ci, de là, car il y a toujours quelque chose à mieux faire : kaizen … Ca c’est mon côté coach agile.

 

3 réflexions sur “[entraînement] Un mois de séances : régularité

  1. Tu as une course de prévue pour voir les résultats ? En effet cela a bien réussi à Grégory et également à Joan Roch que je suis depuis un moment et qui fait dans les 100 bornes / semaines…
    Je suis dans l’agile aussi mais coté développement😉 Côté course à pied j’essaie de suivre la vie du Tao : lâcher-prise, non-agir, minimalisme, geste parfait et économe. Une tâche infinie mais pour l’instant la progression suit !

    1. Yann, nous sommes sur la même ligne avec l’application du Tao, être vraiment Zen, …
      Pas de course à court terme. La seule planifiée est le semi de Paris pour une association et de la famille comme l’année dernière.
      Tu dois te rendre compte que l’agilité est assez Tao, non ? En tous cas, je la prends et l’applique comme telle, ce qui va à l’encontre de bien des habitudes.

  2. En effet, embrasser et s’adapter en souplesse aux changements plutôt que de les craindre. De toute façon les méthodes agiles vont à l’encontre de bien des habitudes ( surtout dans notre pays qui aiment beaucoup les process figés de bout en bout) et peu son près à vraiment accepter ce que ça implique vraiment.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s