Polar Vantage M2, come back stronger

Je connais Polar depuis 30 ans quand j’ai utilisé mes premiers cardiofréquencemètres.

Depuis j’ai testé des modèles comme la Polar M430 ou la Polar M600. Ce sont des modèles d’avant … D’avant l’arrivée de la gamme Vantage 😉

Je n’ai pas encore testé la Vantage mais je ne désespère pas. En tous cas, cette nouvelle mouture de la Vantage donne vraiment envie de se revenir encore plus fort sur le sport #comebackstronger après/entre les périodes de confinement. StopCovid …

Déjà elle est belle et je vous montre la version noire, qu’en pensez-vous ?

La Polar Vantage M2 est une montre GPS multisport qui allie performance, fonctionnalité et détermination. Elle vous fournit des conseils et des données pour vous aider à progresser, et met à votre disposition les fonctionnalités essentielles d’une montre connectée. La Polar Vantage M2 est un partenaire d’entraînement complet, pour vous accompagner vers de nouveaux records personnels.

C’est le compagnon quotidien des sportifs déterminés

C’est un outil complet avec le GPS et toutes les métriques pour suivre sa progression.

On peut surveiller son sommeil qui est indispensable pour la récupération avec la fonction Nightly Recharge™

Avec la récupération, on peut contrôler la charge d’entraînement avec la fonction Training Load Pro™.

Si comme moi, vous adorez écouter des podcasts en courant, c’est possible.

Et vous pouvez aussi avoir la météo ce qui permet de préparer sa tenue et son matériel la veille au soir si comme moi, vous courez aux aurores.

Je vous laisse découvrir tout le reste sur le site de Polar.

Alors allez-vous vous laisser tenter ?

Agnotologie, post-vérité et fake news

C’est en regardant ce passionnant documentaire que j’ai découvert le mot « agnotologie » qui est l’étude de la production culturelle de l’ignorance, du doute ou de la désinformation.

Un sujet d’autant plus important en cette période de fake news, post Trump. Je ne connaissais pas cette science mais je vais creuser.

Le terme « agnotologie » a été introduit par l’historien des sciences Robert N. Proctor (université de Stanford) pour désigner l’étude de l’ignorance et, au-delà de ce sens général, la « production culturelle de l’ignorance ». Si son usage académique semble assez circonscrit à la philosophie, l’histoire et la sociologie des sciences, il a largement essaimé vers le débat public et la presse dès 2003. Il convient sans doute de distinguer le terme lui-même et le champ d’études qu’il désigne, car toutes les recherches qui en relèvent n’utilisent pas forcément cette étiquette pour se désigner.

Mathias GIREL, « AGNOTOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 1 mars 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/agnotologie/

La Befana, Épiphanie, les rois mages et la galette

Je suis encore en Italie où ce 6 janvier est un jour férié « La Befana », qui correspond à l’Épiphanie. J’en profite pour vous donner quelques informations sur cet événement en réalité méconnu.

Que signifie le mot Épiphanie ?

D’un mot grec qui désigne une apparition, l’Épiphanie désigne normalement plusieurs manifestations du Christ au monde : la Chandeleur (présentation de l’Enfant Jésus au Temple), le baptême du Christ dans le Jourdain et la transformation de l’eau en vin aux noces de Cana (premier récit d’un miracle de Jésus).

La tradition populaire a restreint l’usage du mot Épiphanie à la visite que rendirent des mages venus d’Orient à l’Enfant Jésus, traditionnellement fêtée le 6 janvier (ou le dimanche précédent).

En savoir plus …

Comment se prénomment les rois mages ?

Le récit des rois mages qui apportèrent des présents à l’enfant Jésus n’a pas de fondement historique. Il a été enjolivé au cours du Moyen Âge et c’est à ce moment-là que les mages sont devenus trois Rois prénommés Gaspard, Melchior et Balthazar. Balthazar est figuré sous la forme d’un noir en témoignage de l’universalité du message évangélique.

En savoir plus …

D’où vient la galette des rois ?

Le 6 janvier est tirée la traditionnelle galette des Rois, sans doute une réminiscence des Saturnales romaines et de la fête païenne du Soleil, lequel était représenté par une galette. La fève cachée dans la galette rappelait à l’origine l’Enfant Jésus que les mages avaient longtemps cherché en suivant l’étoile.

En savoir plus …