[test] Merrell Bare Access Flex, c’est yeah

merrell-bare-access-flex-reduced

Si vous me suivez régulièrement, vous savez que je suis un coureur minimaliste et que je cours principalement avec des Vibram Five Fingers (VFF).

Par conséquent, tous les modèles de chaussures qui apportent de trop de soutien, à la semelle trop amortissante, etc, ne me conviennent pas.

C’est donc toujours avec une grande circonspection que je teste des chaussures “normales” comparativement aux VFF.

Toutefois ayant déjà couru avec des Merrell au début de ma transition minimaliste, j’étais très tenté par cette nouvelle expérience.

Mon choix s’est porté sur les Merrell Bare Access Flex.

Lire la suite

[parcours] Tour des Maréchaux septembre 2015

20150919-parcours

Samedi 19 septembre 2015, Christian Harberts avait organisé un nouveau « Tour des Maréchaux ».
Il s’agit de suivre le tracé des boulevards des Maréchaux tout autour de Paris en courant soit 33,5 km.

20150919-dashboard
Christian est le représentant de la Barefoot Running Society pour la France.
I-Grande-3171-vibram-fivefingers-bikila-evo-14m3101-marine-jaune-homme.net

Par conséquent, bien que je sois un coureur chaussé, j’avais décidé d’être assez minimaliste : j’avais donc pris mes Fivefingers Bikila Evo .
Jusqu’à samedi dernier, je n’avais pas fait plus de 17 km avec ces chaussures.
Le challenge était de taille car il s’agissait de doubler la distance.
Passons au récit.

Réveil matinal pour un samedi (5 h 30) car le RDV est fixé pour un départ à 7 h précises. Christian a bien insisté sur ce point.
J’avais de courir à jeun pour tester mais j’ai le ventre qui gargouille. Je prends donc une banane et un morceau de pain : je tiens à rester léger.

Il est à peine 6 h quand je quitte la maison, direction le tram en marchant. Par sécurité, je trotte un peu à l’approche de la station. Bonne initiative car cela me permet de prendre un tram arrivant 5 minutes plus tard.
J’arrive ainsi à la Porte de Versailles avec 20 minutes d’avance, royal !

Les autres participants arrivent petit à petit, tout le monde est là à 7 h sauf Christian :-s
Nous sommes une vingtaine sur la trentaine d’inscrits. On va bien s’amuser.

Il arrive 10 minutes plus tard en courant et pieds nus comme d’habitude.

Après un petit briefing, nous nous élançons dans le sens des aiguilles d’une montre pour cette grande boucle.

C’est une première pour moi. Je rêvais déjà de le faire il y a 20 ans quand je faisais beaucoup de rollers. Le temps est passé et c’est en courant que je m’élance en toute confiance.

Il y a 3 semaines, j’ai fait un Trail de 30 km (trail du sillon de Bretagne) sans problème au fil des kilomètres qui passaient.

Nous commençons par une heure en groupe car il y a quelques passages où il ne faut pas se perdre.
Nous enchaînons les portes : Auteuil, Maillot, …

A la Porte Maillot, Christian nous propose un petit challenge : une brasserie à sa terrasse couverte entre ouverte et il nous propose d’y passer tous à la queue leu leu.
J’imagine la tête des barmen mais nous ne sommes pas restés pour voir.

Au niveau de la Porte de Clichy, nous nous sommes séparés en plusieurs groupes afin que chacun puisse trouver une allure plus compatible avec son humeur du jour.
Pour moi, ce sera du 5 min 30 au kilomètre max. C’est une séance longue à la cool, non ?

20150919-allure

Je découvre alors une zone de Paris que je ne connaissais pas ou peu : nord ouest, nord et nord est.
Cela monte pas mal par endroits, notamment non loin de Montmartre, près de l’hôpital Michel Debré. Ce sera d’ailleurs la seule difficulté de la sortie.

L’ambiance est très bonne dans notre petit groupe de 5 coureurs et nous maintenons notre allure tout en devisant sur le monde du travail, le paysage, …

Un peu de fatigue commence à se faire sentir alors que nous passons les 30 kilomètres donc aucune inquiétude.

20150919-allure-profil

Et voilà, c’est terminé en 3 h 26 tout en douceur. Les pieds ont bien supporté et j’en suis très heureux.

Merci Christian pour cette Parisian walkway.

[run session #2015-44] IBRD 2015 : courir pieds nus ou presque

IRBD-2015

03/05/2015 – Aujourd’hui c’est le International Barefoot Running Day 2015. Pour l’occasion Christian Harberts nous avait préparé une animation spéciale au stade Suzanne Lenglen.

Le temps n’était pas de la partie car il a plu en permanence mais les coureurs étaient motivés : une vingtaine a bravé la pluie.

Christian a expliqué les bases de cette pratique :

  • une foulée médio-plantaire ;
  • une augmentation de la cadence de la foulée ;
  • et une diminution de la longueur de la foulée.

Nous avons tous aussi pratiqué sur la piste en tartan et dans les tribunes juste à côté.

Cela m’a fait tout drôle de recourir sur une piste, moi l’ancien sprinteur. C’était bien agréable et il faudrait que je fasse quelques séances pieds nus : c’est très bien pour travailler ma cadence.

Ensuite nous sommes allés dans le parc et j’ai rechaussé mes chaussures, minimalistes pour l’occasion : Altra The One.

Grande admiration pour les vrais barefooteurs et les chausseur de fivefingers, ils étaient la majorité dans ce groupe.

Nous avons aussi fait du Trail Ball zen, une sorte de golf avec un ballon et en barefoot : une découverte.

Ensuite un groupe – dont je faisais partie –  est allé courir dans le parc André Citroën tandis que les autres rentraient chez eux.

Après ce passage dans le parc, Virginie nous a offert un thé chez elle et nous avons discuté et échangé nos impressions : j’ai découvert veloviewer, une extension de Strava très intéressante pour les amateurs de données (Quantified Self). Merci Virginie.

20150503-dynamique-de-courseEnsuite nous (Christian, David et moi) sommes repartis – back to home – et j’ai fait la moitié du chemin avec Christian.

Comme j’ai essayé de copier le rythme de mon acolyte du jour, j’ai réussi à mon oscillation verticale la plus faible depuis que je l’enregistre et de loin : 1 cm d’écart.

La foulée est plus courte aussi.

Il m’a suggéré de faire une partie de la côte des Gardes et je n’ai pas su résister à l’appel. Une bonne préparation pour la Paris Saint Germain en Laye de la fin du mois.

Au final une très belle et bonne matinée qui m’a permis de me faire de nouveaux amis.

Crédit photo : merci Christian alias Coureur pieds nus (ou presque)